Page Content
Thumbnail

1. Mettez en avant les atouts de votre société

Une interview est souvent uniquement considérée comme un processus de sélection qui a pour but de déterminer l’habilité d’un candidat à pourvoir un poste vacant. Beaucoup d’employeurs oublient cependant que ce processus n’a pas de sens si vous n’arrivez pas à convaincre le candidat que votre société répond à ses besoins.

Une fois convaincu de la qualité du candidat, intéressez vous à celui-ci et à ses aspirations professionnelles. Passez au moins autant de temps à vendre votre société et à lui expliquer comment celle-ci répond à ses besoins !

2. Une bonne interview, un bon moment

Une des causes principales du refus d’un candidat de continuer avec une deuxième interview vient du sentiment qu’il a développé pendant l’interview. En effet, si votre interview est très intense et que le candidat sent déjà une grande pression pendant celle-ci, il va souvent en déduire que cela représente l’ambiance générale de la société au quotidien.

Assurez-vous de faire votre possible pour rendre ce moment le plus agréable possible en brisant la glace au début de l’entretien et vous sensibilisant aux réactions du candidat pendant celui-ci. De plus vous risquez d’en apprendre plus sur le candidat si celui-ci se sent à l’aise.

Thumbnail
Thumbnail

3. Evitez de vous emballer

Il est très tentant lorsque l’on est en face d’un bon candidat de rapidement vouloir lui faire une proposition car il correspond à tous vos critères. Il faut néanmoins prendre en considération les éléments personnels de celui-ci et lui laisser le temps de la réflexion.

Si vous travaillez avec une agence pour le recrutement, assurez-vous de parler avec votre consultant des résultats de l’interview avant de formuler une éventuelle proposition.